Le Groupe Kyocera sur le point de devenir à 100% propriétaire de H.C. Starck Ceramics GmbH, un fabricant de céramiques de pointe basé en Allemagne

5 février 2019

Kyoto/Paris, le 5 février 2019. Kyocera a annoncé aujourd'hui que son siège social européen basé en Allemagne, Kyocera Fineceramics GmbH, a conclu un accord avec H.C. Starck GmbH dans le but d'acquérir 100% des parts de sa filiale H.C. Starck Ceramics GmbH. Il s’agit d’une entreprise européenne spécialisée dans la fabrication et la vente de céramiques de pointe et basée à Selb en Allemagne. H.C. Starck Ceramics rejoindra Kyocera et débutera ses activités au printemps 2019, sous réserve de l’approbation règlementaire usuelle1.


Bâtiment du siège de H.C. Starck Ceramics GmbH

Contexte de l'acquisition et objectifs 

Depuis son implantation en 1959, Kyocera a fourni des composants destinés à un large éventail de marchés, incluant les secteurs des équipements industriels, des appareils de communication, des appareils médicaux ainsi que des systèmes servant à la production d'énergie renouvelable. Kyocera s'est en outre également impliqué dans l'évolution de nombreux autres secteurs industriels, grâce à l'utilisation d'une technologie entretenue au cours de nombreuses années consacrées à la recherche, au développement et à la fabrication de céramiques fines.  

Si, au cours des dernières années, Kyocera a effectué des investissements en vue d'accroitre la capacité de production de céramiques fines au Japon et aux États-Unis, l'entreprise ne possède à l'heure actuelle pas d'usine permettant la fabrication en Europe de composants en céramique fine. Grâce à l'utilisation de biens de fabrication obtenus lors de l'acquisition de H.C. Starck Ceramics, Kyocera sera capable d'apporter une réponse rapide à ses clients en Europe, satisfaisant ainsi la demande commerciale croissante en matière de composants en céramique utilisés dans les machines industrielles. 

H.C. Starck Ceramics a été fondé en 1985 sous le nom de « Hutschenreuther Technische Keramik » et fut intégrée au groupe H.C. Starck en 2001. H.C. Starck Ceramics dispose d'une technologie de traitement de carbure de silicium lié par réaction (CSLR2) - une technologie nouvelle pour Kyocera - permettant la production de matériaux à solidité élevée, de grande dimension et de forme complexe. La société nouvellement acquise propose ainsi des équipements de production hautement efficaces utilisant des technologies de pointe, telle que l'Intelligence Artificielle (IA).  

Grâce à l'acquisition de H.C. Starck Ceramics, qui apporte avec elle en Europe des biens de fabrication en céramique fine, ainsi qu'une gamme de production et des technologies innovantes, Kyocera compte bien renforcer sa position globale sur le marché de la céramique fine.

Vue d'ensemble de H.C. Starck Ceramics GmbH 

Nom de l'entrepriseH.C. Starck Ceramics GmbH 
CEODr.-Ing. Carsten Russner  
Fondée1985 
LieuSelb, Bavière, Allemagne
Résumé des activités commercialesFabrication et ventes de composants en céramique haute de gamme
Employés213 (au 31 janvier 2019)

1 La clôture de l'acquisition est soumise à la finalisation du processus de soumission règlementaire et d'obtention des approbations auprès des autorités administratives, lesquelles sont nécessairement soumises aux règlementations anti-trust et liées à l'investissement, etc., dans les pays concernés.

2 Le carbure de silicium lié par réaction (CSLR) est un type de céramique ne changeant pas de dimension lorsqu'il est cuit.

 
For more information on KYOCERA: www.kyocera.fr

Editorial Material

Contact pour plus d'informations:

Mrs. Daniela Faust
E-Mail: daniela.faust@kyocera.de



Contact presse

Daniela Faust
Manager Corporate Communications
E-mail: daniela.faust@kyocera.de

Contact pour renseigne-ments techniques

Actualités récentes

Scroll to top